Une vie, un témoignage

Marseille – 20,21 et 22 Juin 2012

Stage « tous chercheurs » à Marseille

Un groupe de 12 personnes tous membres de l’association, ont participé à un stage sur la biologie et l’immunologie (appliquées à la MW) à Marseille.

(Si vous voulez visualiser le diaporama  de toutes les photos présentées en icônes ci-dessous, il vous suffit de cliquer  sur la première photo. Celle-ci se mettra en plein écran et vous pourrez lire sa  légende en bas. Pour faire défiler la totalité des photos il vous suffira de  cliquer en haut à droite de la photo sur « suivant ». Vous pourrez quitter le  diaporama et son mode plein écran à tout instant en cliquant en bas à droite sur  « fermer ».)

Le stage « Tous chercheurs » organisé par l’association Waldenström France avec le soutien de la Fondation Groupama pour la santé, s’est déroulé sur trois jours les mercredi 20, jeudi 21 et vendredi 22 Juin 2012 sur le campus de Luminy au sein des locaux de l’INMED (Institut de Neurobiologie de la MEDiterranée).

Nous étions douze à nous retrouver pour suivre ce stage, patients et accompagnants : Nicole a quitté son Indre et Loire pour être parmi nous, Michèle est descendue du Forez, Cathy et Jacques sont arrivés toute gomme fumante de Clermont-Ferrand, Josiane et Gérard ont longé les côtes de la grande bleue, Jacqueline et François ont passé le col du Grand Bois, Patrice n’est pas venu en Airbus mais en train, Marie-Claude et Gérard ont fait le « saut du Doubs » et enfin Brigitte et Michel étaient les régionaux de l’étape !

Tout ce beau monde s’est donc retrouvé sur le campus de Luminy mercredi matin sous….. une pluie battante, alors que Michel ne cessait depuis des mois de répéter à tout le monde qu’il ne pleuvait jamais à Marseille…!

Cette pluie « d’accueil » n’a duré que le temps de rafraîchir tout le monde et c’est sous un soleil de plomb que l’on a ensuite pu apprécier les charmes du campus qui nous accueillait.

Trois jours de stage intense et passionnant organisé de main de maître par Marion et Jean les deux chercheurs qui nous ont fait découvrir les secrets de leur discipline avec une passion et une pédagogie à toute épreuve. Pourquoi à toute épreuve…?! Et bien tout d’abord parce que les niveaux de connaissances scientifiques (en biologie) du groupe étaient vraiment très diverses et qu’ensuite des dizaines de questions fusaient à la minute et il fallait à nos « professeurs » bien de la patience pour répondre à toutes et se mettre au niveau de tout le monde…!

Mais tout c’est bien passé et ce joyeux petit monde a vécu dans un laboratoire la vie des chercheurs au quotidien en manipulant avec eux et en maniant erlens, tubes à essai, pipettes et réactifs comme des pros… ou presque…!

Beaucoup de thèmes ont été abordés pendant ces trois jours très denses mais comme le tout était entrecoupé de manipulations et observations in situ aussi diverses que variées, nous n’avons vraiment pas vu le temps passer.

Les notions de bases de biologie cellulaire, rappels sur le sang, les protéines, l’ADN, les anticorps et les antigènes n’ont maintenant plus aucun secret pour nous. Bon d’accord… nous avons mis un peu plus de temps pour intégrer les voies de signalisations intra cellulaires mais maintenant nous savons toutes et tous ce qu’est IRAK et NF-Kb….

En plus des cours théorique de rappels ou plus « pointus » nous avons également pu toucher de près, par quelques manipulations de laboratoire, des notions jusque là assez floues pour nous : nous avons pu observer au microscope un frottis sanguin et apprendre à distinguer les globules rouges, les globules blancs, les plaquettes et même les fameuses hématies en rouleaux dont nous entendons si souvent parler. En véritables petits policiers scientifiques en herbe, nous avons extrait l’ADN contenu dans la salive de chacun d’entre nous pour visualiser la célèbre « méduse d’ADN ». Mais cerise sur le gâteau et comble du comble, nous avons réalisé avec nos petites mains expertes une…. électrophorèse des protéines sériques ! Cette fameuse électrophorèse qui fait tant parler dans les chaumières des Walds… Nous avons eu tout le loisir de poser mille et une questions à nos chercheurs-formateurs étonnés de nous voir si déterminés sur ce sujet.

Outre nos deux professeurs attitrés deux intervenants extérieurs sont venus apporter leurs lumières aux béotiens que nous étions et pas des moindres puisque les organisateurs avaient choisi Madame Claudine Schiff, directeur de recherche INSERM au centre d’immunologie de Marseille qui travaille actuellement sur « la physiologie et pathologie de la différenciation des lymphocites B » et le dernier jour le Docteur Xavier Leleu grand spécialiste de la Macroglobulinémie de Waldenström et bien connu de la plupart d’entres nous.

Ces deux intervenants nous ont gratifié de deux cours magistraux sur les lymphocites B et les voies de signalisation intra cellulaires aussi passionnants l’un que l’autre.

Mais ce stage n’a pas été que travail et réflexion… la joie de nous retrouver et d’échanger de bons moments a également été présente tout au long de ces trois jours et nous n’avons pas hésité une seconde à agrémenter ce stage de péripéties en tous genres. Nous avons ainsi fait une magnifique promenade tous ensemble à travers les pinèdes pour aller admirer un panorama à couper le souffle sur le joyau naturel des calanques de Marseille. Nous nous sommes retrouvés au célèbre Vallon des Auffes (ancien petit port de pêche typique de Marseille) pour déguster une pizza le temps d’une belle soirée d’été. Nous ne parlerons pas des petits-déjeuners proposés par nos professeurs, pris à l’ombre de grand pins ni des repas de midi sur la terrasse du restaurant universitaire nous croyant revenus au temps de nos chères études…!

Bref de très beaux souvenirs, de très bons moments de partage et d’échange, de très forts instants d’études qui n’ont laissé personne indifférent et qui ont redonné du moral et de l’entrain à bon nombre d’entre nous, ne serait-ce qu’en touchant du doigt et en vivant au plus près le fait que les chercheurs travaillent pour nous et que la recherche avance à grands pas.