Une vie, un témoignage

Venise – 6 au 10 Octobre 2010

Sixième forum international sur la Macroglobulinémie de Waldenström.

Le  sixième forum se tenait à Venise, cité des Doges, sur l’île de la Giudecca.

(Si vous voulez visualiser le diaporama de toutes les photos présentées en icônes ci-dessous, il vous suffit de cliquer sur la première photo. Celle-ci se mettra en plein écran et vous pourrez lire sa légende en bas. Pour faire défiler la totalité des photos il vous suffira de cliquer en haut à droite de la photo sur « suivant ». Vous pourrez quitter le diaporama et son mode plein écran à tout instant en cliquant en bas à droite sur « fermer ».)

Après Washington en 2000, Athène en 2002, Paris en 2004, Kos (Gréce) en 2007 et Stokholm en 2008, le sixième Forum international sur la macroglobulinémie de Waldenström s’est déroulé du 6 au 10  Octobre 2010 à Venise en Italie.

Encore une très prestigieuse destination choisie par les organisateurs de 6ème forum ; Quelle chance pour celles et ceux qui ont pu encore une fois combiner « travail » et loisir en couplant un petit séjour en amoureux dans la citée des Doges avec la participation à la journée patients-professeurs du Dimanche.

Il fallait quand même un peu de courage (si on n’avait pas la chance et les moyens… de loger sur place) pour se lever aux aurores, traverser Venise quasiment déserte (quelle chance) et braver la fraîcheur de la lagune en plein vent sur un vaporetto matinal.

Mais la récompense était au rendez vous et le somptueux hôtel Molino Stucky vous réservait au bout du voyage un accueil des plus chaleureux.

Une belle « colonie » de médecins Français avait fait le déplacement, parmi eux : les docteurs Poulain, Leleu, Nguyen Khac, Leblond, Karlin, Morel, Fermand, Compain, Asli, Rossi et Guidez.

Une non moins belle « colonie » de patients Français avait également fait le déplacement avec notamment François Soulié et son épouse Jacqueline, Nicole Bastin toujours fidèle aux rendez vous importants, la famille Sottiaux au grand complet, Brigitte et Michel Houche et encore bien d’autres.

Une organisation parfaite, des intervenants ultra qualifiés, une session de questions-réponses menée tambours battants et enfin des réunions inter pays pour discuter sur les actions communes éventuelles à mettre en place par les différentes associations afin d’améliorer la communication entre membres, ont fait de cette journée un moment très apprécié de tous les participants.

Point de cérémonie de clôture grandiose comme à Stockholm en 2008 mais un aurevoir très plein d’émotions avec des promesses de rencontres futures afin de resserrer encore et toujours les liens uniques qui unissent les malades de Waldenström.