Une vie, un témoignage

Michel BARTHOL

Délégué à la Communication : Michel BARTHOL

Pourquoi ? Et oui pourquoi !

Question posée par notre zident, pas le vrai, le nôtre !

Je ne me rappelle plus le premier contact, qui, quoi, comment ? Je me souviens de la première réunion en Avignon, le bien que cela m’avait fait, de ne pas être seul au monde, avec ce cadeau empoisonné, de l’optimisme des (malades) participants, de l’entrain de tous à créer quelque chose de concret pour les prochaines personnes qui ne manqueraient pas de se faire connaître.

L’opportunité qui nous est donnée de rencontrer, outre des » waldenströmiens », mais aussi des médecins compétents, des avis et de la chaleur humaine.

Même si l’on veut faire plus pour aider, et que cela n’est pas toujours facile, on peut compter jour et nuit sur quelqu’un, si le moral n’est pas toujours là !

En résumé, si tout ce que l’on a construit n’existait pas, il faudrait l’inventer ! (je sais, un peu facile), mais je devais terminer. Et comme on dit chez moi en Belgique, « l’union fait la force », à bientôt.

Michel du 43.